Présience de la République

Le Président de la république est une fonction centrale dans le régime politique algérien

Choix du candidat

De par l’importance de la fonction présidentielle et les pouvoirs étendus que lui confère la constitution, le président doit satisfaire un certain nombre d’exigences au sommet desquels, d’assurer l’équilibre à l’intérieur du régime et sauvegarder les intérêts des différentes composantes du système. Avant d’être choisi, un candidat a plus de chances de l’être s’il a su convaincre qu’il ne gênerait pas le système.

Une fois sélectionné, le candidat ou les candidats, car certains candidats ne sont choisis que pour faire le lièvre pour candidat principal, ou être un plan B, en cas de la défaillance du premier choix. Il vient ensuite d’appliquer la constitution et il revient au partis politiques, les personnalités et la société civil sous influence ou acquise au système de travailler pour le succès du candidat choisi. 

Boumediene, a été naturellement introniser car chef incontesté de l’armée.

– Chadli a été choisi d’abord par le commandement militaire, le plus ancien dans le grade le plus élevé, avant que sa candidature soit avalisée par le parti unique puis confirmée par des élections 1979.

– Mohamed Boudiaf a répondu à l’appel du commandement militaire, après le coup d’Etat contre Chadli. 

– Zeroual était un ancien militaire à la retraite, rappeler pour devenir le chef d’État en 1994 puis président de la République en 1995.

– Bouteflika a été choisi pour son passé prestigieux de diplomate, au moment où le régime était isolé sur la scène internationale.

– Tebboune a été choisi, du fait qu’il était un pur produit du système où il a fait ses classes depuis les années 70 comme chef de Daïra.

D’une manière générale, les choix d’un candidat ou un autre n’est pas déterminés, pour l’essentiel, par des considérations idéologiques ou par un programme de réformes sociopolitiques. Le choix les définis par la situation conjoncturelle et les rapports de forces à l’intérieur du commandement militaire.

Le pouvoir du président de la République :

Les pouvoirs du président de la République ont toujours été très étendus selon les termes de toutes les constitutions adoptées depuis 1963.  Le système politique a une apparence de régime présidentiel dans lequel le rôle et la place du président sont prépondérants

Les pouvoirs du président sont importants dans nombreux domaines mais il n’exerce pas de la même manière et dans les mêmes conditions salon qu’il s’agit des compétences relatives à la gestion de l’état et de celles qui concernent la direction et la stratégie de celui-ci. 

Pour les premières, le président a une certaines autonomie et indépendance dans le choix de ses collaborateurs, la nomination  des responsables dans les différentes sphères de l’Etat. Nommer le premier ministre ou le chef de gouvernement. Nommer des ministres ou désigner des walis,  des chefs de dairas, des ambassadeurs. Par contre pour les questions stratégiques, celles-ci  doivent avoir gagné le consensus de tous les décideurs, commandement militaire et service de sécurité avant de les mettre en pratiques pour ne pas remettre en cause les équilibres à l’intérieur du système et préserver la façade civile du régime.

© 2019, Prisma All Rights Reserved.

Print Friendly, PDF & Email