filler-146473

Contributeurs

0
Contributeurs

Ajoutez votre titre ici

Abderrezak DOURARI

Professeur en sciences du langage

Contributions

  • Formation: 
– Études du primaire au secondaire à tiziouzou
– Licence d’anglais université d’Alger
– Magister de linguistique et phonétique articulatoire et acoustique université d’Alger option morphosyntaxe  (rédigé en arabe)
– Doctorat de l’université de Sorbonne, analyse semiotique du discours .
 
  • Enseignement :
Anglais, français arabe et magister de tamazight, sciences du langage et neurolinguistique (ILP) université d’Alger.
 
  • Ouvrages :
– Introduction à la grammaire générative (en arabe) Enag Edition 2009.
– Les malaises de la société algérienne, crise de langues et crise d’ identité, casbah ed. 2003,
– Cultures populaires et culture nationale, Lharmattan 2002,
– Problématique d’ aménagement de tamazight, Enag ed., 2009,
– La dictionnairique des langues de moindre diffusion, le cas de tamazight, 2015, OPU…
 
Plusieurs Articles sur ouvrages collectifs en anglais et en français, plusieurs (+de60) articles sur des revues internationales et nationales sur la politique et la question linguistiques et identitaire en Algérie .
Ouvrages prévus pour 2021: Penser les langues en Algérie, frantz-fanon, traduction vers l’arabe de Med Arkoun, L’aspect réformiste de l’œuvre de Taha Hussein ….

Rachid OUAISSA

Professeur en science politique. Université Marburg. Allemagne

Contributions

Né le 23 Mai 1971 à Tazmalt (Bejaia), Algérie. 

Chercheur spécialisé dans les processus de transformation dans la région MENA, le Maghreb et les relations Euro-méditerranéennes, l’islam politique, l’Etat rentier, les structures de Pouvoir dans le monde arabe, les classes moyennes.

Après avoir obtenu son bac à Akbou à Bejaia, il commence ses études universitaires en médecine à Tiziouzou en 1991, avant de les abandonner pour aller en Allemagne et rejoindre l’École de langue de l’université Martin-Luther à Halle/Saale en 1993. Il poursuit ensuite des études en sciences politiques toujours à l’université de Martin-Luther à  Halle/Saale ou il fut diplomé en 1999.

Chercheur au département des relations internationales de l’institut des sciences Politique à l’université de Leipzig dans laquelle, il soutient une thèse de Doctorat en relations internationales en 2004. 

Il rejoint l’université de Dalhousie, Halifax en 2008 comme chercheur visiteur au département « International Development  Studies », avant de s’établir depuis 2009 au Centre des Etudes Moyen-Orientales de la Phillips Université Marburg où il dirige la chaire «politique du proche et moyen orient».

Membre de plusieurs équipes de recherche au niveau international, dont comme Directeur du Center for Advanced Studies in the Maghreb (MECAM), qui est situé à L’Université de Tunis (https://www.uni-marburg.de/en/cnms/research/mecam), depuis Avril 2019.

Auteurs de plusieurs publications 

Loucif

Loucif

Analyste Senior au Global Initiative against Transnational Organized Crime

Contributions

Said LOUCIF né le 26 Octobre 1962 à Alger. Après des Études de Psychologie Sociales des Organisations, il exerça comme Chercheur permanent à l’institut National d’études de Stratégies Globales (INESG, Alger) de 1988 à 1995. Il se consacre ensuite à l’enseignement et la recherche à la Faculté des sciences de l’information et de la communication (Université, Alger 3) jusqu’à présent.

Lahouari ADDI

Professeur en science politique. Lyon 2

Contributions

Biographie express

Lahouari Addi est sociologue et politologue, docteur d’Etat à l’Ecole des Hautes Etudes en Sciences Sociales (EHESS) de Paris en 1987. Il a été professeur de sociologie à l’Université d’Oran (Algérie) puis à Sciences Po Lyon, Université de Lyon, dont il est professeur émérite. Depuis quelques années, il vit aux USA, où il est chercheur associé à Georgetown University.
Théoricien reconnu de la « régression féconde » appuyée sur le modèle tunisien où les islamistes au pouvoir sont obligés de tenir compte des réalités de la société et de l’Etat, il a commis de nombreux ouvrages et articles sur l’islamisme et la transition vers la démocratie. Son dernier livre est Radical Arab Nationalism and Political Islam (Georgetown University Press, 2017).
Professeur et/ou chercheur invité dans de nombreuses universités, il a été notamment résident de l’Institut d’Etudes Avancées de Princeton en 2002-2003.

Il a été élu comme co-titulaire de la chaire AUF / IMéRA sur « Transformations Structurelles et Dynamiques Institutionnelles en Francophonie » du 9 septembre 2019 au 7 février 2020 avec le projet de recherche : Les ressources naturelles entre usage politique et exigence économique.

Hocine Benmedakhene

Professeur en sciences du langage

Contributions

Biographie express

Hocine Benmedakhene né lé 02 Octobre 1957 à Annaba Après des études d’ingénieur en économie pétrolière et formation en informatique, Chef de projet informatique SNS/SIDER au complexe sidérurgique d’El Hadjar Chef d’entreprise, Chroniqueur, Directeur de rédaction du le provincial (quotidien région Est) Essayiste. Militant politique au sein du PAGS depuis 1974, élu membre de la direction (Comité Central) (le plus jeune). Militant du mouvement des étudiants volontaires (de 75 à 80). Marié 5 enfants.

Dernières publications

Encyclopédie Amaziɣe (berbère) A A1 Abadir – Abbadir G. Camps  A2 Abadites (voir Ibadites)  A3 Abalessa M. Gast  A4 Abannae (ou Abanni …

LE SOCIÉTÉ CIVILE Dans son acception courante la société civile comprend des organisations, et des groupements constitués plus au moins d’une manière …

Diaspora algérienne Définition Le concept «  diaspora » est fréquemment utilisé pour qualifier les nationaux résidant à l’étranger. Le terme « diaspora » vient du …

Observatoire de la sécularité en Algérie   L’Observatoire de la sécularité est crée par le Think-Tank PRISMA. Il se veut une structure …

Recherche

© 2019, Prisma All Rights Reserved.